Que faisons-nous?

Chercheur regardant des cartes hydrographiques

Qu’est-ce que l’hydrographie?

L’hydrographie est la science ayant pour objet de mesurer et de décrire les caractéristiques et les profondeurs des mers et des zones côtières aux fins de la navigation. Les hydrographes font des levés et produisent des cartes marines et des publications connexes essentielles à la navigation.

Nos levés... de type hydrographique

Le levé est l’art d’effectuer et de colliger des sondages (mesures des profondeurs de l’eau) et d’autres données clefs devant permettre de construire des cartes marines et de rédiger des publications destinées à la navigation.

Les hydrographes du SHC participent activement aux levés et aux mesures des voies navigables intérieures du Canada jusqu’à la limite du plateau continental et au-delà, y compris les Grands Lacs et les côtes de l’Atlantique, du Pacifique et de l’Arctique.

Les levés hydrographiques mesurent les profondeurs, les entités géographiques, les dangers à la navigation, les entités anthropomorphiques et naturelles aidant à la navigation, les marées, les courants et niveaux de l’eau et, finalement, les caractéristiques du fond marin. Lorsque le SHC effectue des levés hydrographiques, il applique des normes et directives rigoureuses, reconnues à l’échelle internationale.

Les données acquises par les hydrographes sont utilisées pour produire des cartes marines et des publications nautiques officielles appuyant une large gamme d’activités maritimes.

Chercheur travaillant sur l'ordinateur

946 cartes marines… et bientôt plus

Le SHC publie et maintient près de mille cartes marines. La qualité de ces cartes, les plus sûres et les plus complètes offertes sur le marché, est reconnue dans le monde entier. Chaque fois qu’il apprend qu’une bouée a été déplacée, qu’un quai a été construit ou qu’un câble sous-marin a été posé, le SHC met ses cartes marines à jour dans les plus brefs délais. 

Jadis, ces corrections étaient faites manuellement, mais à l’aide de la technologie d’impression sur demande, il est désormais en mesure de faire les modifications par ordinateur et de créer de nouveaux exemplaires comprenant les dernières mises à jour. Rien qu’en 2007, le SHC a reçu plus de 55 000 commandes pour des impressions sur demande.

Quelques faits :

  • En 2007-2008, le SHC a diffusé plus de 124 000 cartes marines et 73 000 publications par l’entremise de quelque 800 dépositaires agréés répartis dans le monde entier.
  • En 2007, le SHC a amorcé la diffusion de cartes électroniques de navigation sous format S-57 et de cartes marines matricielles.
  • Le SHC octroie des licences d’accès à sa propriété intellectuelle à plus de 500 clients, tant du secteur privé que public; il agit aussi à titre de partenaire au chapitre du développement de technologies et applications océaniques. Sa propriété intellectuelle, qui comprend une foule de renseignements sur les voies navigables et leurs abords, est utilisée pour concevoir de nouvelles infrastructures maritimes, tracer de nouvelles routes maritimes et plus encore.

Distribution de 300 000 cartes marines et publications nautiques chaque année

Chaque année, le SHC reçoit des commandes provenant de quelque 800 dépositaires de cartes marines situés au Canada, aux États-Unis et même au Japon.

Le SHC distribue chaque année près de 300 000 cartes marines, tables des marées et autres publications nautiques, dont les suivantes :

  • Instructions nautiques – Elles offrent une description détaillée des meilleures approches aux ports, des installations portuaires, des mouillages et des règlements, un historique des lieux, et bien plus.
  • Cartes marines électroniques sur CD – Elles incluent un soutien technique et un accès aisé aux mises à jour.
  • Cartes marines sous format papier – Il y en a 946 au total, couvrant les trois côtes du pays ainsi que les principales voies de navigation intérieures.
  • Catalogues des cartes – Donnent la liste de toutes les cartes marines du SHC.
  • Tables des marées et courants du Canada – Donnent les prédictions des marées en eaux canadiennes pour une année entière.
  • Atlas de courants – Indiquent la vitesse et la direction des courants de marée pour chaque heure.
  • Avis des niveaux de l’eau en ligne pour les Grands Lacs et Montréal, mis à jour de façon continue à www.niveauxdeau.gc.ca.

Plus en profondeur…

Le SHC a étendu la couverture des voies navigables du Canada pour inclure tout ce qui est connu sous l’expression « colonne d’eau » (l’étendue d’eau comprise entre la surface et le fond). Un grand nombre de paramètres importants sont mesurés et surveillés – depuis ceux du climat et de la température, jusqu’à ceux de la densité de plancton (importante tant à l’égard de la chaîne alimentaire des océans que de la capacité des mers à absorber le carbone).

Le SHC recueille, enregistre et partage des données provenant de zones océaniques adjacentes au Canada. Ces données touchent des sujets aussi divers que les marées et niveaux de l’eau, les données sur les vagues, et les polluants ayant une influence sur la vie marine et ses habitats.

La pêche aux données : Argo

Le SHC participe également à la gestion des données acquises grâce à la participation du Canada au programme Argo, un projet exceptionnel de grande envergure qui a pour objet de mesurer les conditions océaniques partout sur la planète et qui permet le partage des données en temps réel au moyen de technologies satellitaires. Plus de 20 pays participent à ce projet – ils coopèrent au déploiement, à la surveillance et au maintien d’une « flotte » de quelque 3 000 profileurs dérivants sophistiqués (bouées). Ces profileurs dérivent dans les océans du monde, s’enfonçant à des profondeurs préprogrammées de 2 000 mètres pour des durées préétablies et prenant des mesures importantes lors de leur ascension.

De nos jours, les données Argo sont utilisées dans le cadre des prévisions météorologiques, de la planification des pêches et d’une grande variété d’autres applications. Toute personne disposant d’un ordinateur peut accéder aux informations Argo canadiennes en consultant le site Web www.meds-sdmm.dfo-mpo.gc.ca. Les données Argo du monde entier sont accessibles à www.coriolis.eu.org/cdc/.