Normes pour les levés hydrographiques

7 Contrôle de qualité

7.1 Introduction

Pour s’assurer que les précisions requises ont été atteintes, il est essentiel de vérifier et mesurer les performances. L’établissement de procédures de contrôle de qualité doit être une priorité. Toute documentation pertinente doit être conservée pour consultation ultérieure.

7.2 Positionnement

Le contrôle de la qualité pour le positionnement implique un contrôle continu des indicateurs de qualité de l’exactitude, la précision, la puissance du signal, le rapport signal / bruit, le suivi du cycle, le type de solution, etc. des divers équipements/logiciels. La position de la plate-forme de sondage doit être comparée et vérifiée contre la position d’un point de contrôle terrestre ou encore d’un point décalé du point de contrôle au début d’un levé hydrographique, périodiquement en cours du levé et une fois une fois le levé hydrographique terminé. Des lignes de position redondantes ou des observations satellitaires redondantes doivent toujours être mesurées. L’utilisation d’une station de poursuite pour contrôler la précision des positions et la performance du système est souhaitable mais pas toujours pratique, ni possible. L’utilisation de deux systèmes de positionnement indépendants ainsi que la possibilité de vérifications contre des positions terrestres serait également souhaitable.

7.3 Profondeurs

Une procédure standard de contrôle de la qualité doit consister à vérifier la validité des sondages en exécutant des mesurages de profondeur supplémentaires. Les différences doivent êtres analysées de manière statistique afin d'assurer la conformité du levé avec les normes précisées dans le Tableau 1. Les différences anormales doivent faire l'objet d'un examen complémentaire avec analyse systématique des sources d'erreur y contribuant. Toutes doivent être résolues, soit par l'analyse soit par l'exécution d'un nouveau levé en cours d'exécution des travaux.

7.4 Lignes de vérification

Des lignes de vérification croisant les lignes principales doivent toujours être effectuées pour confirmer la précision du positionnement, de la profondeur et les autres corrections. Ils doivent être effectués aussi perpendiculairement que possible aux lignes de sonde principales. Les différences entre les lignes principales et les lignes de vérification doivent être incluses à l’intérieur des limites de l’ordre de levé. Si possible, les lignes de vérification doivent être effectuées en utilisant un système indépendant, une plate-forme de sondage différente ou à des temps différents et sur un fond rugueux.

Ces profils de vérification devront être espacés de manière à permettre un contrôle efficace et complet des positions, des sondes principales et les autres corrections. Les lignes de vérifications seront espacées de manière à pouvoir effectuer un contrôle efficace et compréhensible des lignes de sonde rincipales. A titre indicatif l'on peut assumer que l'intervalle entre profils de vérification ne doit, normalement, pas être supérieur à 15 fois celui qui existe entre les lignes de sondes choisies.

7.5 Densité des sondes

7.5.1 Échosondeurs simple faisceau (SESF)

En fonction des caractéristiques du fond, l'espacement entre profils du Tableau 1 peut devoir être réduit ou, si les circonstances le permettent, augmenté. Les profils de vérification doivent être exécutés à intervalles discrets (voir 7.4 Lignes de vérification).

7.5.2 Sonar à balayage latéral (SBL)

Lorsque le SBL est utilisé conjointement avec un SESF ou un SEMF, l'espacement entre profils suggéré dans le Tableau 1 peut être accru, tout en s'assurant que la couverture de la zone située directement au-dessous du poisson remorqué est adéquate.

7.5.3 Échosondeurs multifaisceaux (SEMF)

Les SEMF ont un grand potentiel en ce qui concerne la couverture précise du fond de la mer s'ils sont utilisés avec les procédures de levés et d'étalonnage qui conviennent. Une évaluation appropriée de la précision du mesurage réalisé avec chaque faisceau est obligatoire quand une couverture complète est requise pour utilisation dans les zones levées conformément aux normes de l’ordre Exclusif, l'ordre Spécial et de l'ordre 1. Si l'un quelconque des faisceaux extérieurs contient des erreurs inacceptables, les données associées doivent être écartées ou pondérées. Sauf en cas de contraintes géographiques, toutes les fauchées doivent être traversées au moins une fois par un profil de vérification afin de confirmer, par cette méthode, la précision du positionnement, du mesurage de la profondeur et des autres corrections – accroupissement, tirant d’eau, niveau d’eau, vitesse du son. Les précisions peuvent également être confirmées par des mesures redondantes sur une petite cible sur le fond marin.

7.5.4 Échosondeurs multi transducteurs (SEMT)

Les systèmes à balayage à transducteurs multiples constituent une technologie permettant de s'assurer de la précision et de l'exhaustivité lorsqu’une couverture complète est requise pour les levés d’ordre Exclusif, ordre Spécial et Ordre 1. Il est essentiel que la distance entre chaque transducteur corresponde aux profondeurs mesurées afin d'assurer une investigation complète et d'obtenir une couverture du fond à 100%. Sauf empêchement dû à des contraintes géographiques, toutes les lignes doivent, au moins une fois, être traversés par un profil de vérification afin de confirmer, au moyen de cette méthode, la précision du positionnement, du mesurage de la profondeur et des autres corrections – accroupissement, tirant d’eau, niveau d’eau, vitesse du son. Les précisions peuvent également être confirmées par des mesures redondantes sur une petite cible sur le fond marin.

7.5.5 Airborne systems

Les systèmes laser aéroportés permettent de mesurer des profondeurs pouvant atteindre 50 m ou davantage à condition que l'eau soit claire. Les dangers pour la navigation détectés par le laser aéroporté doivent être examinés en utilisant une méthode indépendante (voir 4.4.3 Examen des hauts-fonds). Toutes les fauchées doivent être traversées, au moins une fois, par un profil de vérification afin de confirmer, au moyen de cette méthode, la précision du positionnement, du mesurage de la profondeur et des corrections de la profondeur.

Date de modification :