Semaine 3

29 août 2015

Cartographie d'un nouveau territoire

NGCC Sir Wilfrid Laurier

À l'aide des renseignements déjà recueillis par le SHC, hier soir nous avons jeté l'ancre du Laurier près de la baie Erebus, près du site où l'on sait que des sondages ont été effectués.  À partir de là, le territoire n'a jamais été cartographié.  Le Gannet et le Kinglett ont été dépêchés tôt ce matin et chargés de cartographier un couloir de sécurité pour que le Laurier puisse participer aux levés du fond marin. L'Investigator est également parti tôt pour commencer ses relevés, tandis que les archéologues du Nunavut ont passé toute la journée dans la baie Erebus où ils ont cartographié les lieux et mené de nouvelles fouilles sur un site Inuit, situé non loin de l'endroit où une embarcation du navire de l'expédition Franklin a été découverte en 1859. Ce site contient une grande quantité d'objets découlant du démantèlement par les Inuits de l'embarcation du navire afin d'en extraire les matériaux utiles, en particulier le métal (le fer et le cuivre) et le bois.

Pointe de cuivre tordue en bois de l'embarcation du navire NgLj-3, baie Erebus, île King William. (Photo: Douglas Stenton, gouvernement du Nunavut)

Le matin, la température de l'eau est restée au-dessus du point de congélation, avec des vents légers d'environ 10 nœuds et un ciel dégagé. L'état des glaces dans la zone était variable, avec de petites plaques de glace flottante éparpillées sur l'eau, jusqu'au début de l'après-midi. Nous sommes restés sur place la plus grande partie de la journée, bien que nous ayons brièvement levé l'ancre pour déplacer le navire afin d'éviter les grandes plaques de glace flottante qui se déplacent dans le secteur. 
Date de modification :