Semaine 4

4 septembre 2015

Toutes les plateformes sont pleinement mobilisées en cette belle journée

NGCC Sir Wilfrid Laurier

Il est maintenant devenu naturel de s'attendre à un ciel ensoleillé et à un vent léger chaque matin, et aujourd'hui ne fait pas exception. À la suite de la séance d'information sur la passerelle, l'Investigator s'est rapidement éloigné, suivi des vedettes du SHC. L'hélicoptère a été ravitaillé en carburant et s'est envolé avec à son bord les archéologues du Nunavut, qui doivent terminer les travaux aux sites actuels et se rendre à un nouveau site du côté ouest de l'île King William. Le NCSM Moncton est également revenu du côté tribord de notre navire ce matin pour réaliser des levés hydrographiques en parallèle avec le Laurier.  Toutes les plateformes étaient pleinement mobilisées.

Sur le navire, l'équipage de la GCC a été chargé de veiller à ce que le Laurier lui-même fonctionne au maximum de sa capacité. Les mécaniciens du navire ont terminé leur inspection des moteurs de 2 100 heures, tandis que l'électricien Nick Stubbington a inspecté les circuits électriques contrôlant l'immense mât de charge de 21 tonnes du navire.  L'entretien et les inspections à intervalles réguliers nous permettent de fonctionner à une efficacité maximale et, en raison de la courte saison sur le terrain dans l'Arctique, ces activités sont absolument essentielles au bon fonctionnement des navires.

Le technicien de la salle des machines James Houlihan surveille les systèmes du navire

L'électricien Nick Stubbington du NGCC Sir Wilfrid Laurier inspecte les circuits du mât de charge

L'équipage de pont est resté en état d'alerte pour déceler les signes avant-coureurs de l'évolution des conditions météorologiques, et dès les premiers signes de brouillard à l'horizon, un membre de l'équipage communiquait avec le pilote d'hélicoptère. Heureusement, le pilote et les passagers avaient déjà récupéré leur équipement et ont été en mesure de revenir rapidement sur le navire. MM. Stenton et Park sont arrivés juste à temps pour le souper, quelques minutes avant que se lève une nappe de brouillard autour du navire.

Date de modification :